Chacun voulant avoir le dernier mot, cela n'en finissait plus de finir.

Georges Conchon

Edification de la Chaîne - Chronologie des événements

Le Sancy

Le Massif du Sancy: un strato-volcan témoin d'un passé volcanique mouvementé

Un peu d'histoire

Les chasseurs de rennes qui parcouraient les lieux pendant la dernière glaciation ont probablement vu les ultimes manifestations de la Chaîne des Puys. Nul doute aussi que les quelques Romains qui s'y sont arrêtés ont comparé ces reliefs particuliers avec les volcans siciliens et italiens en activité. Mais de ces temps anciens nous n'avons aucune trace d'observation scientifique, et il faudra attendre le XVIII ème siècle pour reconnaître le caractère volcanique de la région. A cette époque, Jean-Etienne Guettard, en rapprochant les laves avec celles des volcans italiens, le mit en évidence. Dès lors l'Auvergne devint le haut lieu de la volcanologie française. C'est sur ce terrain d'étude, que les travaux de géologues reconnus (Dolomieu, Lacroix, etc), aboutirent, non seulement au développement de la volcanologie locale, mais aussi mondiale. Enfin, l'évolution des technologies de la dernière moitié du 20ème siècle, tels que les outils de datation, fit progresser les connaissances sur cette région de manière considérable.

Quelques repères dans le passé

La douceur des reliefs constitue la caractéristique principale des formations montagneuses anciennes : sommets arrondis, gorges peu profondes, altitudes faibles. La monotonie des reliefs est plus rare dans le Massif Central. Il a subit au cours des époques géologiques maintes transformations. Aux cycles d'affaissements, de dépôts sédimentaires, de soulèvements, dus aux mouvements de la croûte terrestre, le volcanisme a complété de façon très importante cette transformation. Ce processus a commencé très tôt, témoins les édifices volcaniques érodés qui tapissent le Massif, tels que le Cantal, l'Aubrac, les Monts Dore, les dykes et plateaux du Velay, et dans les limagnes, les dykes et coulées qui constituent par exemples les buttes de Nonette, Usson vers Issoire, la Montagne de la Serre en relief inversé, les côtes de Clermont, Montrognon, etc. L'édification de toutes ces formations, s'est échelonnée sur la fin l'ère tertiaire.

Le Massif Central a été de toute évidence l'objet de fractures importantes. La collision des plaques Eurasienne et Africaine, en générant le Massif Alpin en est la cause première.

La partie Nord de la Chaîne

A l'échelle géologique la formation de la Chaîne des Puys est récente. D'ailleurs ce qui frappe c'est l'étonnante fraîcheur des édifices qui donne l'impression que l'activité s'est arrêtée hier peut-être. En fait les plus jeunes cratères datent à peine de 8500 ans (Les puys de La Vache et de Lassolas) et 6500 ans pour le système Pavin.

Stromboli


© Copyright Jan 2001 Photos et Tableaux: Bernard Dichamp